Incidents aux Gonaïves Le RNDDH et la JILAP font le point (Nov 2005)

Posted .

En dépit de l’installation, en mars 2004, d’un gouvernement de transition dont la mission principale est de créer un climat de paix et d’apaisement social favorable à l’organisation d’élections libres, honnêtes et démocratiques, une situation de tension ponctuée d’actes de violence et de vandalisme règne aujourd’hui encore en Haïti.   D’avril 2004 à nos jours, plus de mille deux cents (1200) personnes ont trouvé la mort.

 

A Port-au-Prince et dans certaines villes de province, la vie est banalisée.  N’importe quel incident mineur peut se transformer en conflit armé entraînant des pertes en vies humaines et des dégâts matériels. Au cours des mois de septembre et d’octobre 2005, un conflit a mis aux prises les résidents de Raboteau à ceux de Jubilé Blanc aux Gonaïves.

 

Informés de la situation, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) et la Commission Episcopale Nationale Justice et Paix (JILAP), deux (2) institutions membres de la Plateforme des Organisations Haïtiennes de Droits Humains (POHDH), ont dépêché une délégation aux fins d’enquêter sur ce qui s’est réellement passé.

 

Ce rapport présente les résultats de l’investigation menée les 18 et 19 octobre 2005…..

Rapport PDF – Incidents aux Gonaives 16 Nov 05