Le RNDDH dénonce la banalisation des droits à la vie, à la sécurité de sa personne, et à l’intégrité physique et psychique des citoyens et citoyennes de La Saline

Posted .

Depuis le massacre du 13 novembre 2018 orchestré et perpétré à La Saline par le pouvoir exécutif, les autorités policières ne sont jamais intervenues pour ramener l’ordre et la paix dans la communauté. Les survivants-tes ainsi que la population de La Saline ne bénéficient d’aucun accompagnement de l’Etat. Ils sont tout simplement livrés à eux-mêmes alors que toutes les personnes indexées dans l’organisation et la perpétration de ce massacre continuent de bénéficier de la protection des autorités étatiques…

PDF-CP – La Saline – 18Juil2019 – FR