Situation de certains centres de rétention et de détention du pays

Posted .

De janvier à mars 2018, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) et ses structures régionalisées ont réalisé plusieurs activités de monitoring des institutions étatiques clés, savoir, l’institution policière et l’appareil judiciaire haïtien.

A plusieurs égards, le fonctionnement de ces institutions s’est révélé alarmant. C’est pourquoi le RNDDH estime de son devoir d’attirer l’attention de tous, sur cet état de fait, en publiant le présent rapport qui expose les constats faits au niveau de l’institution policière.

Divisé en deux (2) grandes parties, ce rapport traite de la situation générale des commissariats et sous-commissariats du pays, des moyens de fonctionnement octroyés aux agents policiers et pénitentiaires, des conditions de vie dans les prisons et du statut juridique des prisonniers. De plus, les cas particuliers des commissariats de Petit-Goâve et de Port-Margot ainsi que l’évasion enregistrée à la prison civile de Hinche, sont relatés dans ce rapport…

PDF-Situation CM-SCM-Prisons-janv a mars2018-4Mai2018 – FR