Histoire et chronologie

En 1992, consciente du fait que sous la dictature des militaires, les violations des droits humains constituaient l’une des causes fondamentales du départ massif de nos compatriotes pour les Etats Unis, la National Coalition for Haitian Refugees (NCHR), créée à New York en 1982, ouvrit une filiale en Haïti pour attaquer le mal à la racine. La diversité de ses actions l’amène à partir de 1995 à opérer sous la dénomination de National Coalition for Haitian Rights (NCHR-Haïti).

 

Le bureau NCHR-Haïti a vite pris de l’ampleur tant en capacité qu’en crédibilité, et s’est développé en organisation « leader » de droits humains qu’elle est aujourd’hui en Haïti. Depuis 1996, elle développe ses programmes et activités de manière autonome, assure ses propres fonds, sans appui aucun de la part de NCHR-NY. Au fur et à mesure que la NCHR-Haïti a continué à se développer, certains changements ont dû être apportés, comme l’adoption d’un leadership et d’une direction haïtiens ainsi qu’un nom haïtien.

 

De plus, plusieurs réseaux de droits humains avaient déjà été installés dans certains départements du pays, composés des bénéficiaires du Programme de Formation du RNDDH. Au vu de ces éléments, un nom d’organisation comportant « Réseau National » semblait refléter beaucoup mieux les objectifs de l’organisation. Les discussions sur la manière d’aborder ce processus ont débuté en 2002 et le processus officiel a démarré en 2004. Le 11 mai 2005, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) est devenu le nouveau nom officiel de la NCHR-Haïti, étape finale pour que l’organisation devienne réellement haïtienne, luttant pour la promotion, la protection et la défense des droits fondamentaux de tous les haïtiens. La mission, la philosophie et les objectifs du RNDDH ne diffèrent en rien de ceux de la NCHR-Haïti, sinon qu’ils seront renforcés par un staff dévoué et motivé.